Cosinus n° 164
Champignons : délicieux ou dangereux ?

N° 164 - Octobre 2014

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

6,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

6,00 €

ISSN : 1298-4701


Résonances, échos et vibrations, dans le Cosinus d’octobrrrre

Aux champignons délicieux, font écho leurs doubles maléfiques : rosé des prés ou agaric jaunissant ? Amanite des Césars ou amanite tue-mouche ? Pied-bleu ou Cortinaire violet ? Après les bolets, faisons un pas de plus dans l’aventure de la mycologie - avec aussi quelques espèces identifiables très facilement et sans risque.

Avec les figures de Chladni, parlons vibrations, musique, foudre et Romantisme (en compagnie de Virgule pour découvrir la période romantique) : les mathématiciens n’ont pas encore réussi à mettre ce phénomène en équations, mais cela ne nous empêchera pas de l’observer, voire de l’expérimenter !

Résonances aussi entre les planètes du système solaire, qui ont la bougeotte, avancent ou reculent sur leurs orbites, font valser dans tous les sens les astéroïdes et les poussières… On découvre cette histoire au fil d’un joli collier de perles…

… Et puis on plonge au cœur du sujet : les résonances sont partout ! Pas seulement dans le système solaire, mais dans la musique, dans la couleur, dans les molécules qui nous entourent.

Elles se révèlent même dans quelques expériences déroutantes, par exemple la lente synchronisation d’un groupe de métronomes.

Articles

Les XP de Cossie
Quand la musique est bonne, les planètes résonnent !

Voyage dans le système solaire au fil d’un collier

Le Système solaire est grand, certes, mais grand comment ?
On peut bien sûr donner le nombre de millions de kilomètres qui séparent les planètes*, mais de tels chiffres donnent le tournis et au final, on n’aura pas une idée plus claire. Une autre solution : essayer de construire un système solaire à l’échelle. Problème : vu sa taille, si l’on veut utiliser une seule échelle pour représenter tailles et distances, il faut de la place (au minimum 100 m, voire 1 km). En plus, les tailles sont extrêmement variables : Jupiter est 10 fois plus grand que la Terre, certains astéroïdes plus de 100 fois plus petits… tout cela n’est pas très pratique pour choisir une échelle. Alors, contentons-nous d’étudier les distances relatives.

Auteur : Yaël Nazé

Magazine : Cosinus n° 164 Page : 12-15

Date : 01/10/2014

Champignons délicieux et leurs doubles maléfiques
Jouons... à "résonner"
Chladni et ses figures

Vous aimerez aussi

Cosinus

-15%*

Cosinus

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

Les maths et les sciences ludiques

56 € au lieu de 66 €*

Ajouter au panier
Histoire Junior

-21%*

Histoire Junior

ABONNEMENT 1 AN
11 n° + 3 hors-séries / an

Pour devenir imbattable en histoire dès le collège !

66 € au lieu de 84 €*

Ajouter au panier
Sport & Vie

-11%*

Sport & Vie

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 2 hors-séries

Version papier

48 € au lieu de 54 €*

Epuisé
Petit Léonard

-15%*

Petit Léonard

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

Découverte des arts et de notre patrimoine en famille !

56 € au lieu de 66 €*

Ajouter au panier